Louer un service d’hébergement web est actuellement une nécessité pour tout professionnel qui désire posséder son propre site web, et en faire la gestion avec le minimum de contraintes. C’est bien plus économique et pratique que de faire l’achat d’un serveur physique, qui implique un grand nombre de responsabilités ; entre autres, pour celui-ci, il vous faudra fournir une alimentation électrique en continu ainsi qu’une connexion illimitée à internet, et également en assurer la protection contre les problèmes comme les pannes ou même les vols en cas de cambriolage.

Si approcher une compagnie qui loue des espaces d’hébergement sur le cloud vous ôte une épine du pied, il faut quand même faire attention à bien choisir une offre qui propose au moins le minimum de garantie sur le plan de la sécurité. Par cela, il faut comprendre un bon pare-feu qui protège les données de votre site contre toute attaque potentielle. Un pare-feu est le premier rempart de votre serveur contre les potentielles invasions venant de hackers ou de programmes malveillants.

Introduction au pare-feu

On peut définir le pare-feu comme étant un système qui vient gérer le trafic entrant et sortant d’un réseau spécifique, et qui permet à la connexion de s’établir ou non entre d’un émetteur vers un récepteur, suivant un protocole préétabli. Pour que des données puissent circuler sur un réseau, elles doivent être émises sous format de paquets TCP (Transport Control Protocol).
Ce type de paquet comprend un header, indiquant tout ce qu’on doit savoir sur le paquet de données en question, et les données elles-mêmes. En outre, la réception des paquets TCP depuis un émetteur vers le récepteur ne peut se finaliser que si le récepteur envoie des paquets de données à titre de confirmation vers celui qui envoie.

Les différentes sortes de pare-feu

Les types de pare-feu

Il existe plusieurs sortes de pare-feu qui ont chacun leur spécificité, et ceux-ci se différencient entre eux sur la manière dont ils évaluent quelle action entreprendre vis-à-vis d’une demande de connexion :

  • Les pare-feu « stateless » ne prennent pas en considération le statut de la connexion, et ne se soucient que du contenu du header des paquets pour leur permettre ou non de circuler via le réseau.
  • Les pare-feu « stateful » font en sorte d’identifier le statut de la connexion avant d’appliquer une action en particulier, et pour faire cela, ils se basent sur les informations contenues dans les headers des différents paquets TCP.
  • Une application pare-feu fait la même chose qu’un pare-feu stateful, en plus de faire une analyse approfondie des données elles-mêmes pour mieux savoir quel protocole adopter.

Les règles du pare-feu

Un pare-feu possède des règles qui indiquent qu’une action précise doit être entreprise si le trafic sur le réseau répond à un ou plusieurs critères donnés. Suivant qu’un paquet entrant de données vers votre serveur réponde à une ou plusieurs des règles du pare-feu, une des trois actions suivantes peut être lancées : « accept » pour laisser circuler les données, « reject » pour leur refuser le passage et en informer l’émetteur, et « drop » pour refuser sans en informer l’émetteur.

Les règles en question peuvent être variées, comme accepter les trafics sur des connexions déjà établies, ou refuser celles qui proviennent d’adresses IP précises. Elles jouent un rôle important, car c’est le principal rempart qui protège votre serveur des connexions non désirées ou potentiellement dangereuses. Aussi, il faut y accorder un maximum d’attention, afin de bien cerner les différents cas possibles.

Un pare-feu pour une bonne protection

On utilise généralement un pare-feu pour assurer la protection d’un serveur, et éviter que toute action mal intentionnée soit entreprise envers celui-ci. Sans la présence du pare-feu, il serait trop facile pour n’importe qui d’avoir accès à n’importe quel serveur relié à internet, et d’ainsi faire ce qu’il veut concernant les données qui y sont stockées. On peut par exemple mentionner les cas de hackers qui se fraient un chemin pour accéder au contenu d’un serveur, et y font différents dommages, comme abîmer les fichiers importants présents dessus ou les abîmer.

Certains serveurs peuvent aussi contenir des données sensibles, comme les informations bancaires des utilisateurs des sites qui y sont sauvegardées ; cela mettrait à risque les comptes en banque des personnes qui font des achats sur votre boutique en ligne, eux ainsi que le contenu des comptes en question.

Différents risques viennent également se présenter face aux serveurs, comme les attaques DDoS, qui sont une série de requêtes envoyées en masse afin de ralentir considérablement la vitesse d’un serveur, et des différents sites qui y sont stockés. Cela peut être d’une telle ampleur que les sites peuvent être hors-service pendant un certain moment.

Un pare-feu protège vos données importantes

Comment exactement le pare-feu protège le serveur ?

Avec un pare-feu configuré convenablement, vous avez une protection contre toute tentative de connexion qui soit suspecte. C’est-à-dire que vous pouvez indiquer des instructions à votre pare-feu pour qu’il se charge de ne laisser passer que le trafic de données qui correspond aux indications spécifiées. Lorsqu’une tentative de connexion de transmission de données vers votre serveur est entamée, et que celle-ci ne colle pas avec les indications du protocole, et est simplement bloquée.

Le niveau de sécurité d’un serveur est plus important dépendamment de l’ampleur des tâches qu’il effectue pour vérifier si une connexion est sécuritaire ou ne l’est pas. Les pare-feu stateless font que les règles qu’on met en place soient assez rigides, ce qui permet une bonne sécurité, mais qui ne laisse cependant pas une grande marge de manœuvre.

Pour ce qui est des pare-feu stateful et des applications pare-feu, il est possible de donner plusieurs spécifications diverses qui permettent d’ériger une défense complexe contre les potentielles tentatives d’attaques. Aussi, pour vous permettre de faire un usage encore plus efficace des pare-feu, il est possible de recourir à des solutions comme Iptables, UFW ou encore FirewallD.

Pour bénéficier d’un hébergeur web sécurisé possédant plusieurs couches de pare-feu, rendez-vous sur Kim-Communication.com pour découvrir leur offre d’hébergement premium ainsi que leur offre d’entrée de gamme : EasyHoster (suivez le lien 😉 ). Et si tout cela vous parait trop complexe, vous pourriez être amené à sous-traiter votre hébergement à un professionnel. Dans ce cas, n’hésitez pas au préalable à le questionner sur les firewalls qu’il utilise.

Si cet article vous a été utile, n’hésitez pas à le partager et/ou à laisser un commentaire.

Hébergement cPanel, avec le meilleur support WordPress ! -15%
Hébergement cPanel, avec le meilleur support WordPress !
Goûtez au confort d'un hébergement premium, à partir de 2,99€/mois. Bénéficiez de la puissance du dédié au prix du mutualisé.

Profitez de -15% sur votre première commande :
BIENVENUE15
VPS et serveurs dédiés très performants 100$ de crédits
VPS et serveurs dédiés très performants
Hébergeur idéal pour les projets spécifiques nécessitant un serveur dédié.

Obtenez 100$ de crédits (offerts sans engagement) en suivant notre lien d’affiliation.